Bernard Brochand

Bernard Brochand est un homme viscéralement attaché à ses racines. Il aime passionnément Cannes, la ville de son enfance, sa région, et son pays, qu’il sert énergiquement à l’Assemblée nationale comme localement.

 

Une enfance cannoise

Le quartier de la République. C’est là que Bernard Brochand habite durant toute son enfance, plus précisément rue Lycklama. Il voua une profonde admiration à son grand-père, Julien Messac, longtemps directeur des Dames de France à Cannes, qui remplaça auprès du jeune Bernard et de Pierre, son frère cadet (ambassadeur de France et directeur de la DGSE de 2002 à 2008), leur père, expert-comptable, trop tôt disparu.

Toute sa scolarité, Bernard Brochand l’accompli à Cannes : maternelle à Maurice Alice, primaire à Saint Joseph, secondaire à Jules Ferry et passage du baccalauréat avec mention au lycée Carnot. De cette époque, Bernard Brochand a conservé de solides liens d’amitié qu’il a toujours entretenus.

Présentation de Bernard Brochand

Féru de football et de sport en général, il joue dès l’âge de dix ans à l’AS Cannes, club avec lequel il remportera quelques années plus tard la première Coupe Gambardella. A 18 ans, le baccalauréat en poche, c’es le départ pour Paris afin de poursuivre ses études. Il intègre le lycée Louis-Le-Grand et prépare HEC. Parallèlement, il joue au Stade Français dans l’équipe professionnelle qui évolue alors en Première Division. Sa formidable saison lui vaut même d’être sélectionné en équipe de France universitaire et amateur.

Diplômé d’HEC, il effectue, de 1962 à 1964, son service militaire dans la Marine en tant que Lieutenant de Vaisseau. Il est recruté à cette époque par l’AS Brestoise avec qui il ira en quart de finale de la Coupe de France.

Une carrière internationale exceptionnelle de chef d’entreprise

Son premier travail, il le trouve chez Procter & Gamble qu’il intègre en tant que chef de produit puis ensuite comme directeur marketing. Ce géant américain spécialisé dans les produits du bien être et de l’alimentation permettra à Bernard Brochand de faire ses classes et de commencer à se faire un nom notamment avec les lancements de Monsieur Propre et Ariel.

Présentation de Bernard Brochand

Il est repéré par Bill Bernach, l’homme qui révolutionna la publicité dans le monde, qui confie au jeune Bernard la responsabilité de créer et d’ouvrir un réseau d’agences à Paris. Ainsi est créée DDB Europe . C’est le début d’une carrière exceptionnelle dans le monde de la publicité et de la communication et d’une formidable aventure humaine, avec ses amis de toujours, Jean-Michel Goudard, qui a été l’un des plus proches conseillers de Nicolas Sarkozy, et Alain Cayzac, co-fondateur de l’Agence RSCG (Roux, Séquéla, Cayzac, Goudard).

En 1975, il prend la direction d’Eurocom, département publicitaire du groupe Havas. C’est l’époque où il crée pour Darty le fameux « contrat de confiance ».

C’est l’époque également où il participe à la création et au lancement de Canal +. Il co-écrit à cette période Le Publicitor qui est toujours, presque quarante ans après, la bible de tous les étudiants en communication marketing.

En 1989, DDB International fait de nouveau appel à lui : Bernard Brochand prend la présidence de la première agence de publicité au monde. Un immense vaisseau composé de 16 000 collaborateurs répartis dans près de 144 pays.

Présentation de Bernard Brochand

Malgré donc une activité professionnelle débordante, le sport est toujours omniprésent dans sa vie : en 1966, à 28 ans seulement, il est intronisé président de la commission communication de la Fédération Française de Football. En 1971, il entre au conseil d’administration du PSG dont il deviendra le président de l’association au début des années 90, la période gloire du club parisien et participe à toutes les transformations du club pour en faire l’un des plus importants du monde actuellement.

En 1998, il est responsable de la communication de la coupe du monde de football organisée en France.

Présentation de Bernard Brochand

Avant d’entrer dans la lumière politique, Bernard Brochand a longtemps œuvré au service de Jacques Chirac et de l’union RPR-UDF en tant que conseiller bénévole en communication. Il prit notamment une place prépondérante dans la victoire de l’ancien président de la République en 1995 avec la campagne « Oui à la France qui gagne ».

Présentation de Bernard Brochand

Retour à ses racines pour s’engager au service des habitants de sa région

Présentation de Bernard Brochand

Considérant qu’il était désormais temps de revenir dans sa région natale, mais surtout pour s’occuper de sa maman gravement malade, il quitte la présidence de DDB International en janvier 2000 afin de préparer sa candidature à l’élection municipale de Cannes en mars 2001. Il en est élu maire, le 18 mars 2001 et le restera jusqu’au 6 avril 2014, date à laquelle David Lisnard lui succèdera comme premier magistrat.

Présentation de Bernard Brochand

À la suite du décès de son amie Louise Moreau en février 2001, il est élu député de la 8ème circonscription des Alpes Maritimes lors d’élections législatives partielles sous la bannière de son parti de toujours, le RPR, avec l’investiture RPR-UDF.

Présentation de Bernard Brochand

Une victoire confirmée en 2002, aux élections législatives qui suivirent l’élection présidentielle, comme en 2007, pour représenter à l’Assemblée Nationale les communes de Cannes, Mandelieu-La Napoule et Théoule-sur-Mer, en 2012 avec un redécoupage électoral qui a permis à la commune de Vallauris d’intégrer la 8ème circonscription et enfin en juin 2017 avec une victoire indiscutable rassemblant 58% des votants.

Présentation de Bernard Brochand avec Nicolas Sarkozy
Présentation de Bernard Brochand avec Nicolas Sarkozy