Question écrite par Bernard Brochand

Question écrite de Bernard Brochand sur les soins palliatifs

Monsieur Bernard Brochand attire l’attention de Madame la Ministre des solidarités et de la santé sur la situation des soins palliatifs en France.

Le Plan national des soins palliatifs 2015-2018 qui s’est achevé en décembre dernier avait été doté d’un budget de 190 millions d’euros. En effet depuis des années le constat est unanime : il y a une absolue nécessité de développer les soins palliatifs.

Ces quinze dernières années, la mise en œuvre de trois plans triennaux consacrés à cette priorité a permis de réaliser des progrès significatifs. Mais selon un Atlas établi en 2018 par le Centre national des soins palliatifs, seul 44 % des personnes requérant des soins palliatifs y accèdent effectivement.

 Force est de constater que l’offre de soins palliatifs se heurte à plusieurs écueils : celui des disparités territoriales, celui du développement trop centré sur l’hôpital, celui de la formation des aidants et aussi celui des modalités de financement. Or, il importe d’appréhender cet accompagnement dans toutes ses dimensions : humaine, compassionnelle, technique, médicale et financière.

Il apparait clairement qu’en la matière de gros efforts restent encore à accomplir s’agissant, en particulier, de l’intégrale répartition de l’offre de soins sur le territoire et du manque d’effectifs dans les structures.

Il lui demande donc de bien vouloir lui indiquer si elle entend initier un nouveau Plan national des soins palliatifs pour les quatre années à venir, selon quelles orientations, avec quels moyens et dans quel délai il entrera en application.