Prime exceptionnelle de 1500€ au personnel soignant : Bernard Brochand interpelle le Ministre de la Santé

Monsieur le Ministre,

C’est avec une particulière attention que j’ai pris connaissance du décret 2020-568 publié ce matin au Journal Officiel concernant le versement d’une prime exceptionnelle de 1500€ aux personnels soignants qui luttent depuis des semaines contre le Covid 19.

Si je salue avec ferveur cette reconnaissance pour leur dévouement et leur abnégation souvent exercés dans des conditions très difficiles et au détriment de leur propre santé, je ne peux que m’insurger sur la manière dont celle-ci va être attribuée.

En effet, je ne comprends pas pourquoi il existe une telle disparité entre des centres hospitaliers d’un même département comme celui des Alpes-Maritimes. Alors que les hôpitaux de Nice et Antibes ont obtenu la possibilité d’octroyer cette prime exceptionnelle à leurs agents, les hôpitaux de Cannes et de Grasse, quant à eux, sont les grands oubliés de ce dispositif.

Quelle injustice pour l’ensemble des personnels de ces deux établissements, qui, si j’en juge les critères retenus pour l’octroi de cette prime, ont appris aujourd’hui qu’ils n’étaient pas aussi méritants que leurs collègues Niçois ou Antibois !  

Aussi, je souhaite vivement m’associer à la démarche des Maires de Cannes et de Grasse qui vous ont interpellé sur cette iniquité avérée et je vous demande ardemment de bien vouloir autoriser, dans les plus brefs délais, l’attribution de cette juste reconnaissance au personnel soignant de ces deux centres hospitaliers.