Question écrite par Bernard Brochand

Prérogatives des sages-femmes : Bernard Brochand interroge le Gouvernement

Bernard Brochand attire l’attention de Madame la Ministre des solidarités et de la santé sur la profession des sages-femmes et le suivi des femmes enceintes qu’elles effectuent.

L’organisation Nationale syndicale des Sages-femmes (ONSSF) propose deux mesures importantes pour leur profession. L’une concerne la prescription des arrêts de travail pendant la grossesse, l’autre la possibilité d’adresser la patiente à un médecin spécialiste en cas de dépistage de risque.

Alors que l’HAS (Haute Autorité de Santé) reconnait la compétence des sages-femmes pour définir le niveau de risque d’une grossesse et orienter si besoin la femme enceinte, la législation actuelle ne leur permet pas de prescrire des arrêts de travail ni d’adresser une patiente à un médecin spécialiste en cas de dépistage de risque.

Aussi il souhaiterait savoir si vous entendez remédier à cette situation et répondre aux attentes de la profession.

Étiquettes :