Patience, ô patience !

La nature de l’homme est d’être libre, vivant, transgressif.

Comme vous tous, je suis actuellement en confinement à mon domicile, comme vous, l’envie de sortir, bouger, respirer le bon air, me manque éperdument. Il est pourtant un choix qui est facile à faire : rester chez soi.

Cette mauvaise épidémie doit nous permettre de démontrer notre capacité à réinventer nos vies, à envisager des changements importants au sein même de notre confort moderne, dans nos habitudes ….

Si nous ne pouvons pas encore retrouver de semblant d’innocence, il nous faut patienter, cette attente est le meilleur moyen de retrouver notre liberté au plus tôt. Nous ne sortirons pas aujourd’hui, c’est un fait. Mais « Si ce n’est aujourd’hui, ce sera demain : rappelons-nous que la patience est le pilier de la sagesse » (Frédéric Mistral).

Profitons de ces moments pour réfléchir, lire, se réinventer, être créatif.

Je regarde avec beaucoup d’admiration, ces parents qui multiplient les initiatives pour occuper leurs enfants privés d’espace, ces musiciens qui, sur leurs balcons jouent de la musique et font vibrer nos cœurs.

J’apprécie cette solidarité à l’égard de nos personnels soignants qui se manifeste tous les soirs à 20 heures dans un brouhaha général, un concert de casseroles et de sifflets. Ces être exceptionnels sont nos guerriers modernes et nous les soutenons sans faille.

J’approuve les plateformes de locations courte durée qui s’organisent pour mettre leur dispositif en place et permettre aux soignants d’être logés à proximité de leur lieu de travail, facilitant ainsi leur quotidien.

Je remercie toutes les personnes engagées sur le terrain et qui nous permettent d’être protégés, nourris, soignés.

Je suis reconnaissant envers tous ces artistes qui nous font profiter de leurs talents en nous faisant partager des moments intimes et purs.

Je constate que les réseaux sociaux, souvent décriés, mettent en lumière certaines personnalités et inventent de nouveaux modes de distraction.

J’applaudis les initiatives des musées de mettre gratuitement à disposition des internautes des visites virtuelles, laissant l’utilisateur flâner dans des couloirs déserts et s’extasier devant des œuvres admirables.

J’encourage toutes les actions permettant au plus grand nombre d’accéder à la culture et à la lecture.

Toutes ces démarches entreprises par vous tous, me laissent croire en l’avenir, en l’humain.

Quelle belle France avons-nous ! Forte, vibrante, pleine d’entrain, émouvante et drôle. Cette France qui saura surmonter cette épreuve, rebondir, hisser à nouveau haut ses couleurs et porter fièrement son image.

Vive la France ! Vive les français !