Mise en examen de Sylvie Goulard dans l’affaire des assistants parlementaires du MoDem

Sylvie Goulard a été mise en examen pour « détournement de fonds publics » dans l’enquête sur les emplois présumés fictifs des assistants de députés européens Modem. Elle avait échoué à être nommée dans la nouvelle Commission européenne en raison de cette enquête.

Après avoir fait de la moralisation de la vie publique l’une de ses priorités, Emmanuel Macron a osé présenter une candidate qu’il avait lui-même évincé de son gouvernement. Il semblait s’étonner que son choix pour la Commission européenne ne fasse pas l’unanimité. Les députés les Républicains avaient souligné depuis le début l’incohérence de ce choix. Il appartient maintenant à la Justice de faire son travail et nous ne commenterons pas cette affaire en cours d’instruction.