Favicon Bernard Brochand

L’appel de Bernard Brochand, Le Doyen de l’Assemblée Nationale vous écrit !

Mes chères concitoyennes, Mes chers concitoyens,

La France a connu par le passé toute une série d’événements tragiques, d’épidémies, de guerres, de catastrophes naturelles qui nous ont marqués à jamais.

Mais nous, peuple français, avons toujours fait face à ces épreuves avec force, courage, et ténacité.

Aujourd’hui, nous devons affronter un mal invisible, vicieux, ne prévenant pas et faisant des victimes par milliers dans le monde.

Nos voisins directs sont également touchés et chacun de ces pays a instauré un certain nombre de mesures pour protéger sa population.

C’est ainsi que le Gouvernement Français a imposé des directives indispensables pour diminuer les cas d’infection. Il est indéniable que chacun d’entre nous doit les respecter avec sérieux, avec vigueur et obéissance. Toute forme d’irrespect doit être sanctionnée. Nous ne devons plus voir de comportements négligents et inconscients alors que la situation est grave.

Ce virus est dangereux. S’il ne l’est pas pour vous, il l’est pour vos proches, parents et amis, collègues, voisins…Même si dans la plupart des cas il n’aura aucune conséquence sur votre santé, il peut mettre en danger vos êtres chers.

Je vous appelle donc à respecter ces consignes scrupuleusement. C’est un devoir citoyen que de protéger les autres. Ne pensez pas à vous, pensez aux autres !

Les Maires de nos communes ont réagi rapidement et ont su prendre les mesures les plus adéquates à la préservation de la vie de nos concitoyens. Je tenais donc à saluer tous les maires de ma circonscription qui sont au cœur du dispositif et qui veillent à ce que les services publics soient toujours omniprésents pour le bien-être des habitants. Ces femmes et hommes sont dévoués, compétents et font preuve d’une abnégation totale en ces moments difficiles. Ce sont eux qui maintiennent un semblant de vie dans les communes et nous devons leur en être reconnaissants, ainsi qu’à tout le personnel municipal qui reste mobilisé.

Je tenais aussi à remercier du plus profond de mon cœur tout le personnel médical, les médecins, les infirmiers, les aides-soignants, les ambulanciers, mais aussi les pompiers qui luttent sans relâche, nuit et jour et au prix de leur propre santé pour soigner, souvent dans des conditions très difficiles, toutes les personnes touchées par cette maladie.

Remercions également nos forces de l’ordre, policiers, gendarmes, policiers municipaux mais aussi l’armée qui ont été mobilisés pour faire respecter les consignes de déplacement.

Je pense également à vous tous, artisans, professions libérales, commerçants, restaurateurs, petites et moyennes entreprises. Vous qui avez dû fermer en quelques heures vos commerces, vos entreprises. Vous allez vivre des jours et des semaines difficiles pour vous, pour vos employés. Le Gouvernement a prévu des indemnisations et j’en suis très heureux. Malheureusement, nous savons que cette épidémie laissera des traces sanitaires dramatiques, mais elles seront aussi économiques.

Comme l’a martelé le Président de la République lundi soir, nous sommes en guerre ! oui nous sommes en guerre ! mais cette guerre nous la gagnerons ! Alors faisons face ensemble, solidaires, conscients du mal qui guette et dans le respect le plus total des uns pour les autres. Ce n’est qu’à ce prix que nous aurons rapidement les résultats escomptés et pourrons reprendre un quotidien plus léger. Nous devons garder espoir !

Je compte sur vous ! C’est ensemble que nous vaincrons ! Solidaires, responsables, respectueux !  

Vive la France et vive les Françaises et les Français !

Étiquettes :