Journée internationale des droits des femmes

Depuis 1977, les Nations Unies célèbrent le 8 mars la Journée internationale des femmes ; la France commémore officiellement cette journée depuis 1982.

Aujourd’hui, les chiffres avancés concernant la situation des femmes sont consternants:

90 femmes ont été tuées sous les coups de leur conjoint en 2020, contre 146 en 2019.

En 2017, on estimait que le nombre de victimes d’excision féminine concernait environ 60 000 femmes en France.

En France, à même niveau hiérarchique, même entreprise et mêmes fonctions, l’écart salarial entre femmes et hommes à temps plein est de 2,7%. Le salaire mensuel net moyen des femmes en France est de 19,0% inférieur à celui des hommes (cet écart s’explique, pour l’essentiel, par davantage de temps partiel et de professions moins rémunérées).

La natalité en 2020 en France au plus bas depuis 1945, avec un taux de fécondité à 1,84 enfant par femme en France en 2020, contre 1,86 en 2019.

Notre famille politique a toujours été engagée pour l’égalité homme-femme et l’émancipation des femmes. Ce fut par exemple le cas avec la loi Veil en 1975 autorisant l’interruption volontaire de grossesse ; avec la première loi sur la parité politique en 2000 ; avec la création, en 2003, de la prestation d’accueil du jeune enfant ; avec la loi pour l’égalité salariale en 2006 et la loi Copé-Zimmermann de 2011 imposant des quotas de femmes dans les conseils d’administration et de surveillance, nous défendons l’émancipation des femmes. 

Récemment, la proposition de loi déposée par Aurélien Pradié pour lutter contre les violences faites aux femmes, adoptée en octobre 2019, a permis d’assurer une meilleure protection des victimes, notamment un accès facilité aux ordonnances de protection (délai qui passera de 1 mois et demi à 6 jours), le renforcement des prérogatives des magistrats, la généralisation du bracelet anti-rapprochement, le durcissement du droit pénal pour les auteurs de violences intrafamiliales…

Ce soir à 19h, notre famille politique organisera une conférence autour de plusieurs élues de notre mouvement à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. Mercredi 10 mars, toutes les femmes parlementaires de notre famille politique sont également invitées à se retrouver pour une discussion sur le sujet.

Dans le cadre de la préparation des prochaines élections législatives, notre président Christian Jacob a demandé aux présidents et aux secrétaires départementaux des fédérations des Républicains de proposer prioritairement des femmes candidates à l’investiture dans les circonscriptions à conquérir.