Question écrite par Bernard Brochand

Financement des radios : Bernard Brochand interpelle Mme la Ministre de la Culture

Bernard Brochand attire l’attention de Madame la Ministre de la Culture et de la communication sur le budget de financement des radios tant publiques que privées dans notre pays.

Radio France capte plus de 8% des recettes nettes du média radio et cette part a plus que doublé depuis 2016. Or deux français sur trois écoutent quotidiennement une radio privée.  Les ressources de Radio France sont supérieures à 630 M€, soit davantage que le chiffre d’affaires de l’ensemble des 330 radios privées commerciales françaises, soit 550 M€.

Dans le nouveau Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) 2020-2022 il est prévu la suppression du plafond annuel de recettes publicitaires sur les antennes de Radio France.

Après un avis négatif du Sénat et du CSA, l’Assemblée Nationale, lors de l’examen du projet de suppression du plafond publicitaire, a émis une mise en garde contre les risques d’une telle mesure pour les radios privées. Ces dérives budgétaires affectent de façon considérable le modèle économique des radios privées, déjà fragilisées par la crise sanitaire.

Aussi il souhaiterait connaître la position de la Ministre sur ce projet de suppression du plafond annuel de recettes publicitaires sur les antennes de Radio France car il s’agit de préserver les radios françaises, leurs emplois et leurs apports à la diversité des idées, à la liberté d’expression et de l’information, à la culture ainsi qu’au financement de la création.