Explosion du groupe majoritaire à l’Assemblée nationale

La majorité présidentielle se fracture à l’Assemblée nationale avec le lancement prévu le mardi 19 mai d’un groupe « Écologie démocratie solidarité », composé notamment de dissidents de la majorité. Avec la création de ce nouveau groupe, le groupe La République En Marche perd la majorité absolue à l’Assemblée (289 voix).

Cette explosion de la majorité présidentielle serait anecdotique si la France ne traversait pas une crise aussi grave et si cela n’affaiblirait pas davantage l’Assemblée Nationale où la multiplication de petits groupes politique nuit à l’efficacité de son fonctionnement et à sa représentativité. Nous avons proposé à plusieurs reprises qu’un groupe parlementaire ne puisse se constituer que s’il comprend au moins 10% des députés siégeant à l’Assemblée nationale pour que cette dernière reste audible.