Eoliennes : escroquerie environnementale, financière et politique ?

Bernard Brochand a assisté le 26 novembre 2019 à une conférence organisée à l’Assemblée Nationale pour les Députés par les Contribuables Associés dans le cadre du « rendez-vous parlementaire du contribuable » sur le thème des éoliennes.

L’intervenant, Fabien Bouglé, spécialiste de l’éolien, a dénoncé l’escroquerie environnementale, économique et politique que représentent les éoliennes.

Alors pourquoi dépenser autant pour l’énergie éolienne alors que pour Fabien Bouglé, c’est un scandale écologique, sanitaire et financier ?

SCANDALE ECOLOGIQUE 

Pour Green Peace, la « jolie fleur » devait sauver la planète ! on en est loin. Quelques exemples suffisent à le démontrer.

La construction du socle sur lequel repose l’éolienne nécessite 50 tonnes de ferraille et 1500 tonnes de béton armé. Les éoliennes ont une durée de vie d’environ 25 ans, que deviendront ces matériaux par la suite ?

Dans l’éolienne, seul le mât est réellement recyclable. La nacelle exige l’utilisation des fameuses terres rares que nous retrouvons dans les voitures électriques, les panneaux voltaïques et téléphones portables. Or rien de plus polluant, notamment sur le plan radioactif, que l’exploitation des terres rares. Ces terres produites en Chine utilisent des bains d’acide sulfurique qui sont rejetés dans un lac toxique en Mongolie dont la radioactivité est très élevée. Les pales en fibre de carbone ou en verre ne sont pas recyclables et on a constaté qu’aux Etats-Unis ce sont 14 000 éoliennes qui rouillent sur place en Californie en attendant d’être enfouies !

SCANDALE SANITAIRE POUR LA BIODIVERSITE

Pour les hommes habitant à proximité des éoliennes, les symptômes de maux de tête, nausées, vertiges, pertes de sommeil, sont fréquents et ont été répertoriés dans le monde entier. C’est ce qu’on appelle le syndrome éolien dû aux infrasons, basses fréquences émises par les éoliennes.

Pour les animaux, le nombre d’oiseaux (oiseaux migratoires, rapaces et chauve-souris par exemple) a considérablement diminué aux alentours des éoliennes, et en mer leur implantation perturbe les poissons et le monde sous- marin.

SCANDALE FINANCIER

Les installations d’éoliennes dans notre pays ont coûté 100 milliards d’€ jusqu’à présent, et coûteront 120 milliards d’€ dans les prochaines années. Elles représentent 5,6 milliard d’€ de surcoût pour les utilisateurs d’EDF.

Les éoliennes ne produisent pas de l’électricité de façon continue puisqu’elles sont par essence dépendantes du vent ! Nous ne savons pas stocker cette énergie que nous revendons à nos voisins européens à un prix bien inférieur au prix payé par EDF ! De plus une éolienne a une durée de vie limitée à une vingtaine d’années.

L’auteur propose pour l’avenir de supprimer les subventions à l’égard de l’industrie éolienne qui se dit mature et à terme d’arrêter la filière éolienne.

L’idéologie écologiste repose sur des paradoxes continuels : les paysages naturels sont défigurés au nom du respect de la nature !

En bref, les éoliennes ont détourné énergies et capitaux aux dépens de l’innovation et de la recherche, seules à même de trouver une solution à une trop grande dépendance à l’égard des énergies fossiles.

Et vous, quel est votre avis sur la question ? N’hésitez pas à faire parvenir vos réflexions à Monsieur le Député sur sa messagerie permanence.bbrochand@gmail.com