Billet d’humeur de Bernard Brochand

Tout laissait à penser la semaine dernière que le confinement était imminent ! Il n’en a rien été, le Président ayant tranché contre l’avis de son Premier Ministre et des « savants » du Conseil scientifique qui l’ont désavoué.

Hier alors que le Président avait renoncé à prendre la parole ce week-end laissant à son Premier Ministre le soin d’annoncer la bonne parole, le voilà qui s’invite sur TF1 pour annoncer que la vaccination serait généralisée d’ici l’été en promettant l’ouverture des usines de production de vaccins prochainement. Quant à Olivier Véran, ses propos contradictoires de la semaine passée ne le gênent nullement passant d’une annonce de 4 millions de personnes vaccinées d’ici l’été à une annonce de 40 millions ! Et lorsque Eric Ciotti lui pose la question lors de la séance des questions au gouvernement, il répond en jouant la montre sans donner les chiffres exacts que réclamait le Député !

Que dire de notre Ministre de l’Education Nationale qui lors d’une visite dans une école a entamé une séance de gymnastique avec les élèves ! Est-ce vraiment la place d’un Ministre d’autant qu’il ne se sentait visiblement pas à son aise. Cette vidéo a fait le tour de la toile et a provoqué les railleries des internautes.

Enfin après avoir affiché un grand mépris pour le vaccin russe Spoutnik, le gouvernement a finalement fait volte-face et se déclare prêt à l’utiliser s’il est homologué par l’Union Européenne.

Les Français déjà déprimés par une situation sanitaire inquiétante, sont de plus en plus affectés par les annonces contradictoires que distillent les Ministres alors qu’ils ont grand besoin d’avoir confiance dans l’exécutif pour apaiser leur inquiétude. Pour cela, il faudrait que le gouvernement change de logiciel et adopte une position claire et transparente. C’est loin d’être le cas !