Question écrite par Bernard Brochand

Bernard Brochand interroge Mme la Ministre de la Santé sur le plan national « Lyme »

Monsieur Bernard Brochand attire l’attention de Madame la Ministre des solidarités et de la santé sur le plan National « Lyme » qui vient de s’achever, trois ans après son lancement.

Les associations de patients atteints par cette maladie jugent la situation alarmante. Par manque d’information largement diffusée, l’ensemble de la population n’a pas pris conscience de l’ampleur de la maladie. Il apparaît également que la diffusion de la recommandation de bonne pratique de la HAS (Haute Autorité de Santé) auprès des professionnels de santé et en particulier des médecins généralistes et des établissements de santé, ne soit pas à la hauteur de l’enjeu.

Cette maladie est très difficile à diagnostiquer car les symptômes sont très variés et la prise en charge des malades est aujourd’hui largement insuffisante. Par ailleurs afin de disposer d’une vision globale du financement public dans ce domaine, il faudrait que le montant des crédits consentis par les pouvoirs publics à l’effort de recherche soient connus.

Aussi, face à un tel problème de santé publique, il aimerait savoir quelles sont les actions envisagées par le gouvernement afin d’améliorer la prévention, l’établissement d’un diagnostic et la prise en charge des personnes atteintes par cette maladie.