Bernard Brochand interpelle Mme la Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées sur la fermeture du Foyer Les Clémentines à Cannes

Alors qu’il a été alerté, à plusieurs reprises, par des familles d’adultes atteints du trouble du spectre de l’autisme sur la fermeture prochaine du foyer d’accueil médicalisé « Les Clémentines », Bernard Brochand a décidé d’interpeller Madame la Secrétaire d’Etat chargé des personnes handicapées ainsi que Monsieur le Directeur de l’Agence Régionale de la Santé, en ces termes :

« Madame la Ministre,

Les familles de personnes adultes atteintes de trouble du spectre de l’autisme (TSA) de ma circonscription m’ont alerté sur la fermeture programmée du foyer d’accueil médicalisé « Les Clémentines » de Cannes qui doit être transféré sur la commune de Levens.

Nous savons pertinemment que la France, et plus particulièrement la région Provence Alpes Côte d’Azur, manque cruellement de places et d’institutions spécialisées pour l’accueil des personnes autistes. Les derniers chiffres officiels démontrent que 20 000 enfants restent sans solution d’accueil.

Le plus alarmant c’est que l’offre d’accompagnement des adultes autistes est encore moins structurée et beaucoup moins développée que pour les enfants. Malgré ce contexte difficile, la décision de fermeture du FAM Les Clémentines a cependant été prise.

Or, selon les chiffres recueillis par une association des Alpes-Maritimes, se sont plus de cent familles d’adultes autistes qui demeurent en attente d’une place dans une structure d’accueil. Dans ces conditions, l’ouverture de ce nouveau centre à Levens n’aurait pas dû entraîner la fermeture du centre des Clémentines à Cannes mais au contraire être une solution d’accueil supplémentaire.

Aussi, je vous serais infiniment reconnaissant de bien vouloir envisager le maintien en activité du centre pour adultes autistes « Les Clémentines » de Cannes en complément de celui de la commune de Levens, ceci afin de répondre davantage aux besoins de toutes ces familles en souffrance.

Je vous remercie sincèrement de l’attention bienveillante que vous voudrez bien apporter à cette demande et des éléments de réponse qu’il vous sera possible de me communiquer sur ce dossier. »