Question écrite par Bernard Brochand

Bernard Brochand interpelle la Ministre des Transports sur la Ligne Nouvelle Provence Alpes Côte d’Azur

Monsieur Bernard Brochand attire l’attention de Madame la Ministre des Transports sur le projet de Ligne Nouvelle Provence Alpes Côte d’Azur (LNPCA).

Les 3 métropoles littorales internationales qui comptent parmi les 10 plus grandes agglomérations de France ont connu une croissance démographique très forte qui a conduit à une saturation progressive de leur réseau ferré et routier. Sur le rail, la région dispose du plus petit linéaire de voie ferrée par habitant sur une ligne qui date de 1960.

La région Sud connaît les taux de retards et d’annulation de TER les plus élevés de France (1/6 TER en retard, 1/12 TER annulé). Les principales gares de Marseille, Toulon et Nice ont atteint leurs limites de capacité. Ces saturations impactent la région Sud au niveau de la pollution de l’air, des nuisances sonores, de l’insécurité routière, de la dégradation de la qualité de vie, et de l’emploi.

Le projet LNPCA est un projet ferroviaire structurant qui permettrait d’améliorer les transports du quotidien de la région sud et des métropoles d’Aix-Marseille, de Toulon, de Nice et de la Côte d’Azur, en doublant à terme les services de transport du quotidien, en aménageant la ligne existante et créant une ligne nouvelle et de nouvelles gares.

Sa priorité a été confirmée par le Conseil d’Orientation des Infrastructures (COI) et la région Sud a obtenu la reconnaissance de l’axe Marseille-Vintimille comme Corridor Européen Prioritaire.

Aussi il souhaite savoir si vous envisagez d’apporter tout votre soutien à ce projet et sous quel délai vous souhaitez le faire, les engagements d’aujourd’hui étant déterminants pour l’avenir de cette région.