Question écrite par Bernard Brochand

Bernard Brochand demande le versement d’une prime exceptionnelle pour les auxiliaires de vie

Bernard Brochand appelle l’attention du Ministre des solidarités et de la santé sur la reconnaissance par l’Etat du travail réalisé par les auxiliaires de vie durant la crise du COVID-19.

L’engagement et la mobilisation du secteur médico-social pour prendre en charge et accompagner les personnes fragiles et isolées pendant le confinement ont été remarquables. En première ligne face au virus, dépourvus de masques et de protection au début de la pandémie, ils ont cependant accepté de continuer à remplir leur mission d’aide à la personne.

Le Gouvernement avait promis le versement d’une prime exceptionnelle pour les professionnels du médico-social, mais les primes n’ont jamais été versées. Les auxiliaires de vie demandent que la prime de 1 000 € promise par le Président de la République leur soit versée. Ils attendent également une revalorisation de leur statut similaire à celui des soignants et l’établissement d’une carte professionnelle et d’un macaron pour leur véhicule.

Aussi il leur apporte son entier soutien et souhaiterait savoir sous quel délai le Gouvernement entend tenir cette promesse du Chef de l’Etat, qui ne serait que juste récompense des efforts accomplis par cette profession pendant le confinement.