ADOPTION DE LA PPL SUR LA LUTTE CONTRE LA MORT SUBITE

C’est avec une profonde émotion que Bernard Brochand, Député des Alpes-Maritimes, a assisté à l’adoption, à l’unanimité, de la proposition de loi visant à lutter contre la mort subite lors de la séance du 19 février dernier.

C’est Hugues Renson, rapporteur de ce texte et Député de la République en Marche, qui a défendu celui-ci dans l’hémicycle. Il n’a pas manqué, à cette occasion, d’honorer le travail réalisé par Bernard Brochand et a plus particulièrement salué son engagement sur ce sujet.

Bernard Brochand, quant à lui, remercie vivement le Docteur Guy Giannetti, éminent cardiologue cannois de l’avoir sensibilisé sur cet enjeu de santé publique depuis déjà l’année 2007. En effet, Bernard Brochand, alors Maire de Cannes, sur les conseils du Docteur Giannetti, avait pris l’initiative de répartir de nombreux défibrillateurs dans tous les bâtiments publics de la Ville. 

C’est donc tout naturellement qu’il est de nouveau venu interpeller le député en août 2017 sur le fléau de la mort subite en avançant des chiffres terribles tels que 40 000 à 60 000 cas de mort subite par an, rien que sur notre territoire, et un taux de survie de 5% seulement sans séquelles neurologiques majeures.

Par conséquent, les nouvelles dispositions qui seront mises en œuvre grâce à l’adoption de cette loi permettront de mieux prévenir la mort subite en informant davantage le grand public et en popularisant la formation aux gestes qui sauvent.